HISTOIRE & PHILOSOPHIE


Le grand virage en 2005

C’est à cette époque que les vendanges manuelles et le travail des sols ont débuté au domaine Frédéric Mabileau. En effet le millésime 2005 avait mis la barre tellement haute que nous ne pouvions envisager de ne pas tenter de s’en approcher les années suivantes, en essayant de mettre tout en œuvre pour optimiser chaque millésime qui allait suivre.

Cette décision a un énorme impact sur la qualité du raisin, puisque la vigne va progressivement puiser ses ressources dans un horizon plus profond et plus minéral, moins riche, la vendange manuelle venant compléter cette démarche qualitative

Aujourd’hui nous maîtrisons davantage cette étape en utilisant des caissettes pour la vendange limitant ainsi la trituration et l’oxydation. Le tri s’en trouve facilité et affiné, d’une précision sans égale.

Tri sur table au domaine Frédéric Mabileau

Suite logique, nous nous sommes engagés le 10/05/2007 à respecter le mode de production biologique au domaine Frédéric Mabileau.  Après trois ans de contrôles réguliers par la société de certification « Ecocert », nous sommes aujourd’hui certifiés en agriculture biologique.

Ce choix, cohérent avec notre parcours de vignerons, est avant tout motivé par l’obtention d’un raisin de qualité à la maturité parfaite, élément essentiel pour obtenir un vin de plaisir au fruité pur.

Ce long cheminement vers une viticulture plus vivante et paysanne nous a naturellement conduits aujourd’hui à explorer les voies de la biodynamie.

Dynamisation des préparations au domaine Frédéric Mabileau

Cette méthode vise, de façon générale, à restaurer et intensifier la vie organique dans le milieu naturel de la vigne en optimisant les échanges entre la plante et son environnement.

C’est en fait un retour à l’essentiel. Notre écosytème est fragile ; notre rôle de paysan s’il en est un, est de préserver tant que possible cet équilibre incertain. Même si la tache n’est pas toujours aisée, cela donne un sens nouveau à notre beau métier de vigneron.